L'Ardèche, pays de contrastes est incontestablement l'un des plus beaux département de France!


"Il y a peu de contrées en France et hors de france où la nature soit la plus curieuse, la plus imprévue, la plus originale"

Adolphe Joanne


"Imaginez le pays le plus âpre et le plus riant, le plus tourmenté et le plus calme, le plus coloré et le plus gris, le plus sauvage et le plus industrieux, un pays où poussent le sapin et l'olivier"

Charles Forot






Il y a plusieurs Ardèches:

la première, celle d'Annonay et du Haut-Vivarais, l'Ardèche verte des prés, des conifères et des châtaigniers, des peupliers du bord de la Deûme et du Doux, rivières à truites larges comme le bras mais qui ont creusé des gorges belles et profondes. Pays des moulins à froment et des foulons à cuirs, pays des vieilles tours et des sentiers à mules.


Vanosc
Château de Crussol - St Peray
Vallée de l'Ay


La deuxième Ardèche, celle de la montagne ardéchoise (plateau ardechois) et de ses Boutières, terres austères. Celle des jeunes volcans du vieux Massif, montagne ardéchoise, solitaire, grande, dépeuplée, terre de légende où le temps vente beaucoup. Là-haut il y a le mont Gerbier-de-Jonc, mauve et piqué de fleurs et de genêts. Et là-bas, plus loin, le mont de Mézenc, la nuit, touche la lune. Et les ondulations des Boutières où l'Eyrieux taille des cathédrales de basalte dans des à-pics vertigineux.




Le Mezenc
Mont Gerbier-de-Jonc
le lac d'Issarlès


En trois, on prend un peu du sud. On monte, on descend et voilà la troisième Ardéche: l'ardèche cévenole. La Cévenne ardéchoise dans ses vallées et quelle beauté entre les vallées! Quel silence! Du nid d'aigle de Niègles là-bas dans les cumulus, face au château de Ventadour et jusqu'au ravin de la Bourges, des toits d'Aubenas aux couvertures de Largentières, des vieilles filatures à soie aux moulinages d'antan.


Les Vans
village de Labeaume
Gorges du Chassezac


On continue, voilà la quatrième Ardèche, l'Ardèche méridionnale, celle du plateau au-dessus du fleuve Ardèche. D'abord les gorges de l'Ardèche, si belles, si grandioses. ici c'est le beau à l'état pur, le joyau naturel. Ah! ces combes encaissées, ces lumières sous les astres, ces accélérations bleues, blanches et rugissantes et ces lenteurs plates d'azur et d'émeraudes qui font de L'Ardèche dans sa gorge incontestablement l'un des sites les plus beaux d'Europe. Un canyon vivant avec une flore étonnante qui va du genévrier de Phénicie au genêt scorpion en passant par les cistes, les euphorbes et mille autres chênes variés ou ajoncs de poète. Plus haut dans la vallée, Aubenas. Et plus loin Ruoms la jolie et Balazuc et Vogüé et son chateau dans les rochers.


Le défilé de Ruoms
Vogüé
Les gorges de l'Ardèche


On laisse là le kayak et on reprend la route à pied. On traverse les Gras et ses hameaux qui sont autant d'oasis dans les solitudes superbes des garrigues. Après un arrêt à Villeneuve-de-Berg, nous voilà dans la cinquième Ardèche, celle du Coiron et de l'horizon de Privas.
Le Coiron, dernier volcan du Massif central, derniers morceaux d'Auvergne regardant les Alpes là-bas.Ses 700m d'altitude, ses restes de coiffes basaltiques, sa terre noire et fertile lui confèrent l'autorité des vieilles citadelles endormies. Et ce sont les pitons de Rochemaure, le pavé des géants du pic de Chanavari dans les horizons nord du Teil. Coiron, solitudes superbes où tous les arbres des plateaux côtoient tous les arbres du midi. Depuis les hauts du Coiron on voit jusqu'à pas possible. C'est le panorama, le regard porte du Vercors vert, en haut, jusqu'au Ventoux ocre, là-bas. Par temps clair , on peut voir le bleu sombre à la limite de l'infini du mont Lozère.
Et voici Privas, Privas qui descend tout doucement jusqu'à l'Ouvèze.


Mirabel et sa tour
Rochecolombe
Amphithéatre d'Alba la romaine


Il reste une sixième Ardèche, celle du bord du Rhône, celle de la grande vallée, celle de la N86 dont je vous parlerais à la page du Teil.

Voilà. Voilà pour l'Ardèche qui touche au Nord et au Midi, aux enfers par ses gouffres et ses avens et dont les joncs touchent aux cieux sur des gerbiers de géants. Superbe Ardèche.


Textes extraits du "Guide du Routard 2002/2003 "




Tous droits réservés