Patrick, Shanghaï & Snooker
Valérie & Târa


Romain, Snooker, Cédric & Yannick





Pourquoi des bouviers bernois ?


Du plus loin que je me souvienne j'ai toujours eu des chiens autour de moi: ceux de mon grand père, celui de mes parents puis les miens. Je ne conçois pas ma vie sans un poilu à mes cotés, c'est indispensable à mon équilibre!
Il n'en va pas de même pour Patrick qui en a carrément un peu peur.

Quand en 1999 je décidais d'avoir un GROS poilu à la maison, je savais donc qu'il fallait que je fasse très attention au caractère de la race de notre futur compagnon. J'avais déjà sélectionné des races poilues pour leur aspect rassurant de gros nounours. Puis, par le biais de lectures diverses et variées, de discussions avec éleveurs et propriétaires, j'affinais mes recherches coté caractère. A la fin, après moultes recherches, il ne me restait plus que deux noms sur ma liste: le léonberg et le Bouvier Bernois, aussi calmes, tendres et proches de l'homme l'un que l'autre.

Je décidais alors que Patrick ferait le dernier choix et l'entraînais en Mars 2000 à l'expo de Valence pour qu'il voit de ses propres yeux ce qu'allait devenir la boule de poils que je comptais bien lui ramener à la maison. ;-)
Et là, ce fut magique: il tomba sous le charme du boubou! De toute l'après midi il ne bougea pas du ring où avaient lieu les jugements et le soir même donna son accord pour qu'un chiot Bouvier Bernois vienne agrandir la famille.

Voilà comment Snooker arriva chez nous un beau jour de juillet 2000 et comment, complètements contaminés par le virus de la bouboumania, Târa vînt le rejoindre en mars 2002 ! Et avec son arrivée l'envie d'avoir un jour de beaux bébés qui rendraient à leur tour leurs futurs maîtres raides dingues d'amour !!!!






Tous droits réservés