Les angulations arrières chez le Cocker Anglais





COMPRENDRE L'ARRIERE DU COCKER ANGLAIS





Extrait du standard du Cocker Anglais: "Membres arrières - Angulation modérée et, plus important, en harmonie avec celle de l'avant-main"






L'angulation arrière est modérée. Une ligne perpendiculaire au sol qui passerait par la pointe de la fesse, devrait atterrir directement devant le pied arrière. Le fémur et le tibia sont d'égale longueur. La distance du jarret au pied arrière est courte (Metatarses courts). Des muscles plus épais et plus courts s'attachent à cette ossature.

Cette construction arrière est correcte pour un Cocker Anglais et c'est la plus efficace pour pousser et donner de la puissance pour chasser à travers la végétation dense, ce pour quoi la race a été crée.
C'est une sur-angulation arrière. Le tibia est plus long que le fémur, plaçant le pied arrière trop loin derrière le corps. La distance entre le jarret et le pied tend à être plus longue (Metatarses plus longs). Des muscles plus longs et plus fins s'attachent à cette ossature.

Cette contruction arrière est plus efficace pour la vitesse et le galop sur de longues distances sur des terrains dégagés et non pas pour la puissance dans une végétation dense.






Voici les deux mêmes chiens vus de derrière.

Le chien de gauche a des angulations modérées, et résultat ses hanches (haut de cuisses/upper thigh) sont larges et bien arrondies, avec de gros muscles épais, denses. Sa sous cuisse (second thigh) est aussi bien musclée, exterieur et interieur.

Le chien sur-angulé à droite a une musculature appropriée qui correspond à sa construction, et par conséquent il est étroit dans son arrière.









Tous droits réservés